Le frère de Omar Ait Mokhtar appelle à la sagesse

Entre le droit coutumier Kabyle et la justice administrative – Les Kabyles et la politique – La démocratie au sein du village – Les partis politiques enracinés en Kabylie &  la politique du régime Algérien illégitime, … bien des sujets nous interpellent. 

Par Lmahdi At Lmexxtaṛ, frère de Omar Ait Mokhtar – 18 juin 2021 (publié dans FB)

En Kabylie, le pouvoir illégitime divise nos villages et déchire nos familles. On indexe toutes et tous les KDS, mais les personnes qui ont fait le plus de mal à nos villages et détruit nos valeurs ancestrales sont celles qui sont dans des partis politiques-clients bien enracinés chez nous. Ils sont confortables sur leurs sièges et troquent, tête haute, notre identité au sou noir,  et agissent sans scrupules.

Y a-t-il que de la vérité dans le communiqué qui excommunie M. Omar Ait Mokhtar du village Imzizou? Non! La plainte déposée par Omar est-elle acceptable? Non! Les sages du village sont interpelés, dans cette situation difficile, pour trouver une issue au plus vite  à cette affaire inédite. 

On doit convaincre M. Omar Ait Mokhtar de retirer la plainte. Aucune personne de notre famille acceptera que monsieur O. Ahcène  soit emprisonné!

Les mensonges cités dans le communiqué publié à la hâte, en ignorant les impacts qui peuvent survenir, est une aventure qui, peut-être, je ne le souhaite pas, nous infligera de lourdes conséquences, non seulement pour notre village, mais pour toute la Kabylie. Toute la toile est trompée par ce communiqué unique en son genre. Des personnalités connues n’ont même pas essayé de comprendre avant de réagir. L’impatience, l’égo de briller dans des circonstances difficiles, dans le noir, quand  la  société attend d’eux de jouer un rôle d’éclaireurs, ils sortent leurs griffes de prédateurs  pour écorcher et  dérouter encore plus les uns et les autres dans un boisé non défriché depuis bien bien bien longtemps. Ils dégainent sur tout ce qui bouge pour détruire, … ils tirent, ils font du bruit sans jamais toucher la cible. Cette soi-disant élite, pas toute heureusement, tombe facilement dans le « populisme ». Notre société a besoin de beaucoup de pédagogie et notre élite en est redevable. Se sacrifier pour son identité, c’est faire des recherches scientifiques, sociologiques et dans tous les domaines, et trouver des moyens de vulgarisation accessibles à la masse. Beaucoup le font, hélas le mal est profond, notre société en a besoin de plus que ça. Yenna Lwennas Matoub: « Ad regmaɣ qbel iman-iw». J’en fait partie!

Une rencontre préparée sur un brasier 

En réaction au dépôt de plainte de M. Omar Ait Mokhtar contre X ou contre O. Ahcène (l’information reste à vérifier), et à la demande insistante d’un seul membre de sa famille, non mandaté par la famille At Lmexttar, on appelle au micro à la sauvette pour tenir une réunion extraordinaire sans comité légitime ni préparation, pour statuer dans une affaire de dérapage politique impliquant une grande famille, malgré elle, et ce sur de fausses preuves (lisez les 2 points qui suivent). Des villageois présents ont tenté de le convaincre et d’attendre la fin de semaine pour organiser une réunion en bonne et due forme.  Sans succès, cette rencontre qu’il ne faut confondre avec Lejmaa est réparée sur du brasier, elle a fini par avoir lieu.

La politique n’a pas sa place dans nos village

Sachant que ce dernier subissait l’affront au quotidien à cause des engagements politiques de son frère qui est très controversé. Sensible à la politique que son frère  pratique et fatigué comme tous ses frères, famille et villageois de voir l’un des leurs se présenter comme candidat aux élections du 12 juin 2021 rejetées en Kabylie.

Fausses preuves – inculpation illégitime et lourde condamnation

  1. Jusqu’à preuve du contraire, Omar n’a jamais insulté les habitants du village. Le village Imzizou devrait publier sur facebook les preuves mesurables (écrits, vidéos ou autres) que M. Omar Ait Mokhtar a bien insulté – les habitants du village – . D’après ce que j’ai lu (voir capture d’écran), il a qualifié l’acte (portail soudée) ainsi que les personnes qui l’ont fait., mais il n’a pas insulté – les habitants du village.  Cette preuve devrait être supprimée du procès verbal de la rencontre. D lekdeb imzennaq – Ulac am tidett ay arrac-nneɣ (tidet)!

  1. On lit dans le communiqué (sanction) que  »L’acte de souder le portail » était une concertation du village. J’ai contacté quelques personnes, ils m’ont toutes dit que personne ne les avait concertées pour souder le portail. Je viens juste de finir une discussion avec une personne du village sur Messenger (facebook). C’est lui qui m’avait appelé. Apparemment des personnes l’ont invité à signer une pétition qui stipule que c’est le village qui s’est concerté pour souder le portail de l’école primaire. Il a refusé de la signer.  » je ne peux pas mentir, je connais très bien l’administration pour ne pas faire cette bêtise », m’avait-il dit. Les gens qui ont publié ce communiqué et qui ont transgressé toutes les règles de base, citées ci-dessois, devraient fournir et publier des preuves mesurables.

Omar est sanctionné sur de fausses preuves, par qui?

  •  par un clan?
  • par une association: ancien comité de village qui est dissout de faite après l’élection de son président, sur la liste FLN,  lors des élections municipales de Bouteflika au niveau de la commune de Fréha, en date du 23 novembre 2017? Ces associations administrativement attachées à l’administration du pouvoir illégitime et qui ont, jusqu’à preuve du contraire, crée des failles au sein de nos villages, pour détruire ce qui reste des valeurs de nos aïeux; Œuvres d’un long et lent processus jonché de beaucoup de sacrifices.
  • Par un comité existant à l’ancienne, ASEQQAMU? Qui sont les IQERRA N TADDART? Anwi i d iqerra n taddart n  Imzizwu (Am Uzizwu)?

Des questionnements

  • Y a-t-il au moins une personne parmi les présents  qui connaît le droit coutumier kabyle (codification des coutumes kabyles, menée par le militaire Aristide Hanoteau)?
  • Qui a publié le PV de la rencontre exagérément nommée Lejmaa dans facebook et qui a induit en erreur des acteurs politiques, artistes, pages facebook et sites électroniques. Est-ce une fuite? Personne ne le sait! Ils sont tombés (ces acteurs) facilement dans le  panneau de la légèreté et du fait, ils ont oublié de jouer leur rôle d’éclaireur, malgré eux, sans le vouloir, ils attisent le feu.
  •  Qui a  signé ce PV? Est-il légitime? 
  • De quel droit utiliser un cachet d’une association (ancien comité dissous de fait) qui n’existe pas? Un cahet d’une association périmé. Un comité qui n’a mené aucune action au service du village depuis les élection municipales appelées par Bouteflika, du 23 novembre 2017, rappelant-le que son président était élu sur la liste FLN au niveau de l’APC de Fréha. Une personne élue a t-elle le droit de présider et de signer un tel acte?
  • Y a-t-il un règlement de lois sur lequel on s’est basé? Y a-t-il des statuts? Le quorum était-il atteint? A t-on procédé à l’élection d’un président de la séance? Y a-t-il eu un vote et comment ça s’est déroulé? À Main levées (pensez aux intimidations et aux indexations que ceci pourrait généré si une personne vote à l’encontre de la majorité?  Les personnes concernées ont-ils voté (conflit d’intérêt)?

On ne peut pas troquer une vérité contre un mensonge – Il y a certainement d’autre moyens pour contourner correctement les choses.

Maintenant, après les faits et dans cette situation non commune, beaucoup de personnes vont être solidaires et signer (mentir) qu’elles étaient concertées. La vérité: le portail a été soudé par quelques personnes. Personnellement, je ne juge pas cet acte dans ces moments de troubles et d’instabilité. Acte généralisé dans la plupart de nos villages kabyles. Je me réserve de ne pas donner mon avis, pour l’instant, et je m’occupe uniquement de cette affaire qui concerne ma famille et que mon village retrouve sa sérénité et sa stabilité. Il y a de la politique, du conflit d’intérêt, de la solidarité, du vide, … il y a un peu de tout dans ce qui nous arrive. Comme je l’ai écrit, bien que depuis avril 2014, je n’ai pas parlé avec Omar, je ferai tout pour que cette plainte soit retirée, mais je n’accepterai jamais qu’on déforme la vérité et jeter le déshonneur à la hâte et à l’aveuglette sur une grande famille, la première famille ayant bâti ce beau village (avec la famille Zabchi et At Mraw),  deux familles venues du village martyre Aguemmoune Izem (LNI-Michelet), sur facebook et toute la toile en se basant sur de fausses preuves.

Omar est, depuis longtemps, sanctionné et compris par tous ses frères, mais aujourd’hui, cette sanction inutile et surtout injuste touche et sali plus ses frères et la famille At Lmexttar que le concerné. Concernant la plainte, on aurait pu prendre un autre chemin que celui de l’envoyer sur des satellite artificiels. Quel sage va courir , pieds collés au fesses, pour publier  et ainsi jeter cette couverture pleine de haine et de noirceur sur ces frères connus par leur sagesses, sérieux, engagements, leurs aides inégalables au village et aux villageois. 

Si les preuves sur lesquelles M. At Mokhtar est sanctionné s’avèreraient véridiques et mesurables, je demanderais  »pardon » à toutes mes concitoyennes (femmes d’abord écartées de la sphère des décisions de la cité) et à tous mes concitoyens devant une assemblée légitime de mon village. Concernant la nature de la sanction, son intensité démesurée, les sujets de société soulevés: les sanctions ancestrales, le droit coutumier kabyles .. tout ça appartient à toutes les femmes kabyles et à tous les hommes  kabyles d’y débattre en dehors de notre cas d’aujourd’hui qui est plus politique qu’autre chose.

Encore une fois, on utilisera toutes nos efforts et faire de notre mieux pour que la plainte soit retirée. Personnellement, je n’accepterai jamais qu’une personne de notre village soit renfermée dans les prisons de ce  pouvoir illégitime vomi par toute la population. J’appellerai mon concitoyen Monsieur O. Ahcène pour lui témoigner toute ma solidarité ainsi que celle de toute ma famille. Seulement, s’il y a pétition en circulation qui stipule que la décision de souder le portail est prise par le village, il faut qu’on y trouve absolument une autre formulation. Une fois modifiée,  je la signerais la  pétition sans aucune hésitation.

Je n’accepterai jamais qu’un des nôtres soit condamné pour une seule journée de prison.

J’aime trop mon village et j’aime tout le monde!

Lmahdi At Lmexttar, Laval, 2021/06/20

******* Ci-dessous, le premier message, écrit à chaud par Lmahdi At Lmexttar

TADDART-NNEƔ MAČČI D TADDART N LQALUS

TAZWART

  1. Omar d gma s baba d yemma 
  2. Omar mačči d gma n tsewrtit – Il n’est pas mon frère politique.
  3. Nekk d Omar ur nettmeslay ara s 03 yebrir 2014 ar ass-a.

4.Tamsalt-a ur tezref ara kan Omar, tezref ugar ɣef twacult d watmaten i yellan ɣef uqerru n watṭas n yisenfaren n taddart.

Xas Omar di twacult, nerra-t di rrif, taddart ur tefki-ara udem i watmaten i yellan d IRGAZEN.

TAMSALT N TEWWURT IZEMMEN S USSELQEM (LA SOUDURE)

  1. Taddart ur tennejmeɛ ara aken ad zzmen tawwurt uɣerbaz n taddart anda llant tsendduqin n tefranin.
  2. Di taddart, di tefranin yezrin n 23 wambeṛ 2017 aṭṭas i yefkan tayett i wudabu n Bouteflika, fkan tayett i l FLN. S wass-nni, tabdelt n taddart taɣli (le comité de village a été dissous). S wass-nni ur d-yelli lejmaɛ di taddart n yimzizwu. Tella-d tmecṛeḍt ass n 12 mayu 2021. Timecṛeḍt-nni d ilmezyen i d-yessawlen mačči d l comité. D nekk s timad-iw i yumi i d-ssawlen  ilmezyen n taddart aken ad aruɣ ulɣu n uberraḥ. D nek i t-yezzuzren di facebook n Taddart n yimzizwu. D awezɣi tin neɣ win ara d-yinin taddart temsefham aken ad tezzem tiwwura uɣerbaz. Ayen i d-yuran deg ulɣu-ya ur yelli ara:  »Taddart temsefham ». D lekdeb imzennaq. Taddart ur temsefham ara ad tezzem tiwwura. Kra n yemdanen i yemsefhamen. Ṛuḥen zemmen-tt deg-iḍ-nni n 11 yunyu.

OMAR YERGEM TADDART?

  1. D lekdeb imzennaq. Walit kan d acu i d-yura di facebook (capture d’écran).
  2. Omar yergem ayen yettwaxedmen (l’acte). Ur yerggim ara taddart. Ur yergim ara amdan.

LEJMAƐ N TADDART

  1. LEJMAƐ ɣef temsalt yecban tagi  tettwasuddes-d di kra n wussan kan.
  2. Ṛachid, gma-s, yellan akkin d aqerru n Taddart ur yelli ara. Ssawlen-as-d ssaɛa kan send Lejmaɛ. Yella yebɛed aṭṭas.
  3. D Ṛachid d twacult-ines i d-tewwi ad yili din, mačči d gma-s amecṭuḥ. Tewwi-d ad tili din akk twacult-ines. Ad yili netta. (Omar). Tawacult n At Lmexttar ur twekkel ara Abdellah.

TƔAḌ-IYI TADDART-NNEƔ, TƔAḌ-IYI TMURT N LEQBAYEL.

  1. Ttwaksen izerfan.
  2. Amek ara tzerfeḍ ɣef umdan ma ur s-tefkiḍ ara ameslay di tejmaɛt. Ma ur d-imeslay ara i taddart?

TIƔRI D USUTAR

S Kanada, aken sliɣ isali uriɣ-d imeslayen-agi. Mazal ulɣu-nni yettfuṛu deg-i

Tiɣri-w i taddart n Am Zizwu (Imzizwu) ad d-siwel i lejmaɛ anda ara yili Omar. Ad d-imeslay, ad yini ayen yellan. Aken daɣen ilaq ɣef uqqeru n lejmaɛ ad ilin yergazen ur neddi akka wala akka (imi ulac iqqera n taddart si tefranin-nni 23 wambeṛ 2017- Absence de comité de village depuis les élections municipales algériennes du 23 novembre 2017.

*********

Tayyi mačči d tamsalt n yiwen n wass. D tamsalt ferrun yergazen.

Ad d-qqim deg umzruy.

Tawellaft i tal yiwet, i yal yiwen

Ass-nni n 12 yunyu, ass-nni n tefranin. Llan 3 n watmaten. Yiwen s ukabar n RCP (ugin lvote), yiwen s l FLM (Bghan Lvote) ma d wayeḍ s L RNT (Bghan lvote).

Ttidiren i tlata deg yiwen n wexxam.

Axxam-nsen yesɛa tiwwura n wuzzal.

Iḍ-nni n 11 yunyu, yekker-d atmat-nni l RCP, iṛuḥ yezzem tawwurt n wexxam s usselqem (soudure).

Mi-d kren watmaten-is, ufan-d tawwurt tezzem.

Nnan-as lldi tawwurt, anṛuḥ an vuṭi (voter). Yugi.

Tacu i yeḍṛan daxel n twacult-nni ass-nni? Mačči dayen ara d-neḥku.

Taddart d tawacult

Lmahdi (tawellaft-a d assugen kan – Fiction)

*************

Ur ḥemlaɣ gma, ur ḥemlaɣ win ara tyewten.

Lmehdi At Lmexttaṛ, Laval, Kanada, ass n 17 yunyu 2021